Mercredi12DécembreSemaine 50 | Saint Jeanne-Françoise de ChantalEPremier croissant


12/12/2018, 13 h 07 min
Partiellement ensoleillé
Partiellement ensoleillé
10°C
Température ressentie: 12°C
Pression : 1020 mb
Humidité : 76%
Vents : 4 km/h SO
Rafales : 11 km/h
UV-Index: 2
Lever du soleil : 8 h 36 min
Coucher du soleil : 17 h 20 min
 

Une patinoire à Royan


Du 01/12/2018 au 06/01/2019 - Place Charles de Gaulle - Ouvert tous les jours (séance de 2h) : 10h à 12h / 12h à 14h / 14h à 16h / 16h à 18h / 18h à 20h / 20h à 22h les vendredis, samedis et pendant les vacances scolaires jusqu’au dimanche 6 janvier 2019 - 06 71 94 76 09 - 5 € (gratuit jusqu’à 5 ans) - carte journée 10 € Lire la suite

Le père noël est au marché de noël

Le 23/12/2018 à 11h00 :
Place du 4ème Zouaves, face à la Patinoire – CFAR : 05 46 23 88 48 – Gratuit
Distribution de chocolats et cadeau surprise…
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Traduire



 
 

Les gérants de camping en colère contre la réforme de la communauté d’agglomération

Les gérants de camping en colère contre la réforme de la communauté d'agglomérationLes gérants de camping en colère contre la réforme la communauté d’agglomération. Dans le Pays Royannais, le torchon brûle entre les gérants de campings et la Communauté d’agglomération.

La colère monte chez les 109 professionnels de l’hébergement de plein air du Pays Royannais qui grondent contre une augmentation importante de leur taxe de séjour payée à l’agglomération pour l’année 2019.

Elle fait passer la taxe de séjour du paiement réel au forfait. « Nous allons payer une taxe de séjour pour des gens qui ne sont pas là quand les emplacements sont vides » s’insurge Linda Bassin, co-gérante d’un camping à La Tremblade.

Une des solutions envisagées par les professionnels pourraient être alors de déclasser leur établissement.

« La plupart des établissements va dévaloriser leurs classements d’étoiles donc on va dévaloriser les hébergements du territoire et autre conséquence, nous allons tous réduire les périodes d’ouverture » explique Linda Bassin.

Cela risque à termes de pénaliser les commerces.


Votre message