Les gérants de camping en colère contre la réforme de la communauté d’agglomération

Les gérants de camping en colère contre la réforme de la communauté d'agglomérationLes gérants de camping en colère contre la réforme la communauté d’agglomération. Dans le Pays Royannais, le torchon brûle entre les gérants de campings et la Communauté d’agglomération.

La colère monte chez les 109 professionnels de l’hébergement de plein air du Pays Royannais qui grondent contre une augmentation importante de leur taxe de séjour payée à l’agglomération pour l’année 2019.

Elle fait passer la taxe de séjour du paiement réel au forfait. « Nous allons payer une taxe de séjour pour des gens qui ne sont pas là quand les emplacements sont vides » s’insurge Linda Bassin, co-gérante d’un camping à La Tremblade.

Une des solutions envisagées par les professionnels pourraient être alors de déclasser leur établissement.

« La plupart des établissements va dévaloriser leurs classements d’étoiles donc on va dévaloriser les hébergements du territoire et autre conséquence, nous allons tous réduire les périodes d’ouverture » explique Linda Bassin.

Cela risque à termes de pénaliser les commerces.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer