Lundi23SeptembreSemaine 39 | Saint AutomneVDernier croissant

Sortie exceptionnelle à la découverte du "Roi des phares" et du "Soleil du Roi"

Phare de Cordouan

Le 28/09/2019 a 09h00 - Dans le cadre de la programmation de la "Semaine de la nuit" et "Cordouan Nature". Cette sortie propose une visite guidée par un gardien du phare de Cordouan et l'observation du soleil autour du phare avec le Club d'astronomie du Pays Royannais Les Céphéides. Lire la suite

Marché des Potiers

les marchés

Le 28 et 29/09/2019 de 10h a 19h00 : Marché des Potiers sur le Port. Organisée par Terramornac.
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Vues

Traduire



 
Merci de cliquez sur nos bannières SVP
 

Foncillon privée de Pavillon bleu

Foncillon privée de Pavillon bleuFoncillon privée de Pavillon bleu. La Ville avait fait acte de candidature au Pavillon bleu pour ses cinq plages. Seules quatre en bénéficieront cet été. Foncillon a été recalée. La faute à deux résultats d’analyse non conformes, l’un très exactement le 13 août 2012, l’autre le 11 juillet 2013. Les jurys européen et français du label, en effet, prennent en compte la qualité des eaux de baignade sur les quatre dernières années pour fonder son jugement.

Une légitime frustration anime donc Bernard Giraud et Marie Bouet.

Le conseiller municipal chargé de l’environnement a beau tenter de se montrer beau joueur – «ok, c’est la règle» -, il aurait apprécié davantage de discernement de la part de l’association Pavillon bleu. Or, la qualité de l’eau n’y est pas calamiteuse.

«D’ailleurs, la « mauvaise » analyse du 11 juillet 2013 a fait passer la qualité de l’eau à Foncillon d « excellente » à « bonne »», relativise Marie Bouet. La décision est aussi rageante qu’ubuesque.

Le Pavillon bleu a ajouté à cette décision un peu arbitraire un certain flottement dans sa communication du palmarès 2014 des plages labellisées.

Sur son site internet, Pavillon bleu donnerait à penser que seuls les «milieux de plage» du Chay et Pigeonnier, par exemple, seraient labellisées. Bernard Giraud et Marie Bouet n’ont que moyennement le coeur à rire.

La mairie a tenté de plaider sa cause auprès de l’association Pavillon bleu, auprès de l’Agence régionale de santé, «qui nous accordé l’autorisation de procéder à des autocontrôles et connaît donc notre démarche».

La municipalité ne se borne pas, toutefois, à déplorer ce déclassement malheureux de Foncillon.

Le service «eaux» cherche à déterminer le ou les facteurs qui altèrent occasionnellement l’eau de baignade bordant Foncillon, «dont on sait qu’elle est toujours la plus fragile, du fait de sa proximité avec le port», souligne Bernard Giraud.

Résumé art de Sudouest

Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte