Une canne intelligente

Une canne intelligenteUne canne intelligente. Rien, a priori, ne différencie la canne électronique, d’une canne blanche ordinaire qu’utilisent les aveugles et mal voyants. Rien, si ce n’est, au niveau de la poignée, un minuscule boîtier noir. Cette canne, n’est pas tout à fait révolutionnaire puisque le principe existe depuis 2005, mais des progrès considérables ont été faits en près de dix ans.

C’est la canne troisième génération qui a été présentée l’autre jour sur la place devant l’église Notre-Dame à l’association Valentin Haüy (1) par l’Association des chiens guides d’aveugles de l’Ouest ; un appareil qui facilite grandement les déplacements et la sécurité des aveugles.

C’est Noëlle Poindras, instructrice à l’Association des chiens guides de l’école d’Angers qui a fait essayer le matériel à une quinzaine de membres de l’association Valentin Haüy de la région de Royan.

Jacques Noizet, animateur de l’association Valentin Haüs du Pays royannais, a été l’un des premiers à tester le matériel.

Cette nouvelle canne nous permet non seulement d’anticiper les obstacles, mais de nous donner des informations sur la nature de ces obstacles, c’est-à-dire s’ils sont fixes ou mobiles, s’ils sont importants ou non, et même s’il s’agit d’un humain ou d’un objet.

L’utilisation de la canne électronique nécessite malgré tout une formation dispensée pendant plusieurs jours à Angers.

(1) Renseignements au 01 44 49 27 27

Résumé art Didier Piganeau de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer