Les premiers coups de pioche de la gare

Les premiers coups de pioche de la gareLes premiers coups de pioche de la gare. Les premiers panneaux de chantier sont apparus au mois de mai à la gare de Royan. Ils vont rester seize mois, le temps de transformer la gare en nouveau pôle d’échange intermodal : «Un site moderne au coeur de l’agglomération, qui permettra de faciliter les déplacements et de redonner à chaque mode de transport (bus, trains, taxis, voitures, cycles et piétons) l’espace nécessaire à son bon fonctionnement»,…

explique la Communauté d’agglomération Royan Atlantique (Cara), qui porte le projet dans le cadre de l’exercice de la compétence «transports» sur le territoire.

La Cara assure que «la première partie des travaux n’aura aucune incidence sur le fonctionnement de la gare et des commerces aux alentours». L’espace sera au préalable dégagé de la végétation et terrassé.

Une quinzaine de platanes alignés le long des voies ferrées seront supprimés, et remplacés par 25 nouveaux individus (15 bouleaux, deux platanes et huit érables très précisément).

La seconde partie de la gare routière et le parking de stationnement courte durée (81 places) seront aménagés à partir du mois de novembre et jusqu’en juillet 2015, sur la moitié de l’espace actuellement occupé par le parking de la gare.

Résumé art de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.