Les bénévoles s’activent

Les bénévoles s’activentLes bénévoles s’activent pour ramasser les déchets. Plus d’une centaine de bénévoles ont participé samedi après-midi, à Royan, au nettoyage de la plage du Chay. Cette opération de nettoyage pédagogique baptisée «action Estran», était organisée pour la première fois dans la cité balnéaire par le Parc de l’estuaire – le Pôle nature du Conseil général – avec le concours de la Ville.

Bouteilles plastiques, aérosols, bottes en caoutchouc, morceaux de polystyrène ou de verre, pièces de bois : la liste des déchets ramassés tout au long de l’après-midi témoigne des objets charriés par l’océan.

Retraité installé à Royan, Patrice participait pour la première fois à ce type d’opération.

Les capsules et bouchons en plastique parsèment aussi la bande de sable.

Venus avec leurs petits-enfants, Jean-Claude et sa femme participaient également pour la première fois à ce type d’action. «C’est pour la bonne cause», lâche ce Royannais.

Mais aussi «pour leur montrer des capsules d’oeufs de raies», probablement le seul déchet d’origine naturelle ramassé sur la longue bande de sable.

«Une plage immaculée n’est pas forcément synonyme de plage propre», avance Émilie Savoye, responsable développement du Parc de l’estuaire.

Cette sensibilisation commencerait à porter ses fruits. Les collectivités réfléchiraient ainsi à de nouveaux plans de gestion des plages pour ralentir le recours aux machines.

«Le ramassage manuel ne pose aucun souci pratique et coûte moins cher», assure Émilie Savoye.

Un casse-tête pour les professionnels : «95 % des déchets que l’on trouve sur les plages ne peuvent être recyclés», assure-t-il.

Résumé art Fabien Paillot de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte