L’Agglo de Royan inquiète de la hausse croissante des grands passages

L'Agglo de Royan inquiète de la hausse croissante des grands passagesL’Agglo de Royan inquiète de la hausse croissante des grands passages. Au cours de l’été 2013, 14 grands passages de plus de 100 caravanes ont été recensés, contre cinq en 2009. La Communauté d’agglomération Royan Atlantique (Cara) tire la sonnette d’alarme.«C’est presque trois fois plus qu’en 2009, quand nous n’avions reçu que cinq grands passages», constate Vincent Delmas, directeur du service «politique de la Ville».

La Cara est inquiète parce que nombre de ces groupes, par définition, de plus de 100 caravanes, ne s’annoncent pas.

Mais de plus en plus, même sommés de quitter un terrain, les groupes refusent et l’Etat n’intervient pas pour faire appliquer ces décisions.

C’est cet attentisme de l’Etat que la Cara pointe du doigt aujourd’hui.

La question sera abordée le 17 décembre à la préfecture, où est programmée une réunion de préparation de la saison 2014.

La situation génère d’autant plus de frustration en Pays royannais que la Cara souscrit aux obligations du schéma départemental «grands passages» en disposant de deux aires d’accueil dédiées à ces grands groupes : l’un à Royan, aux Chaux, de 2,2 hectares, un autre à Médis, de 4 hectares.
résumé art de Ronan Chérel du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer