Une auto-école sociale

Une auto-école socialeUne auto-école sociale qui pourrait faire des petits.Il peut être question dans un premier temps de faciliter les trajets à vélo, en train, en bus ou taxi Mouettes.Car depuis un an, s’est créé un véritable relais de conduite, comprenez une auto-école sociale, qui permet à des publics de passer un permis de conduire sans contrainte de durée ni de nombre de cours.Eddy, à 30 ans, vient d’obtenir son permis de conduire.Il est le tout premier à obtenir ce précieux sésame dans le dispositif.

Et c’est à ce titre qu’il en a été félicité publiquement jeudi par Jean-Michel Rapiteau, sur le circuit de Haute Saintonge à La Genétouze qui sert de cadre aux apprentissages en voiture.

Depuis un an, 30 personnes (jeunes de la Mission locale et bénéficiaires du RSA) ont été orientées vers cette auto-école sociale : 11 ont obtenu leur code, les autres sont en cours d’apprentissage du code ou de la conduite.

Et sur l’ensemble de la plateforme de mobilité ont été reçus 100 jeunes de la Mission locale et 120 adultes bénéficiaires du RSA.

«La prochaine étape de cette plateforme sera peut-être la création d’un garage associatif où ces publics pourront trouver des véhicules d’occasion à prix modiques et de quoi réparer pour pas trop cher», a lancé Françoise Neeser.
de Sudouest par Marie-Laure Gobin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte