Le compostage entre à la cantine

Le compostage entre à la cantineMatha : le compostage entre à la cantine.Les bonnes idées voyagent, sèment et germent.Au collège Marc-Jeanjean de Matha, Karen Geneau, professeur des sciences de la vie et de la terre (SVT), avait envie depuis quelques années d’organiser un système de compostage des déchets de la restauration scolaire au sein du collège.L’idée, bien dans l’air du temps, a coïncidé avec la politique du Smictom Vals Aunis de développer le tri et de réduire les déchets.Tout ce petit monde s’est ainsi retrouvé autour d’un projet de «pavillon de compostage».

Il a été inauguré ce mois-ci, en présence de la conseillère générale de Matha et vice-présidente, Corinne Imbert.Le Département va verser une subvention de 10 % pour le projet.

Le Crédit agricole de Matha participe au financement du panneau pédagogique à hauteur de 500 euros.

Une exemplarité qui vaut bien un petit coup de pouce… Le Département va être amené à voter une subvention, qui couvrira 10 % du coût global de 10 000 euros.

À raison de 35 kilos de déchets alimentaires récupérés par jour, la mise en compost va à elle seule permettre de valoriser 10 tonnes de nourriture par an.

Le Smictom Vals Aunis travaille à en faire autant aux collèges de Burie et d’Aulnay.Là-bas, les établissements, plus petits, ne seront pas équipés de «pavillon» mais de bacs en plastique ou en bois.
de sudouest par Séverine Joubert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte