Pour les handicapés cela s’améliore

Le handicapeL’accessibilité, pour les personnes souffrant d’un handicap, de la voirie, des espaces publics municipaux et des établissements recevant du public, se quantifie. À Royan, l «indice d’accessibilité» de l’année 2010 s’établissait ainsi à 39,66 %. Au fil des travaux et aménagements réalisés en la matière, le même indice a progressé en l’espace de deux ans, atteignant en 2012 43,32 %.


Sur les seuls itinéraires définis par le plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics communaux, la Ville a réalisé des travaux à hauteur de 180 000 euros en 2012, auxquels s’ajoutent 150 000 euros d’aménagements non comptabilisés dans le calcul de l’indice d’accessibilité.

Par souci d’égalité entre les citoyens, bien sûr.

Par souci, également, de souscrire à la loi du 11 février 2005.

Le diagnostic établi cette année dans les établissements recevant du public a permis d’évaluer l’investissement nécessaire à la mise aux normes de leur accessibilité : 2 300 000 euros, dont 1 400 000 euros de travaux prioritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité