Le maire intervient

Le maire intervient Maternité : le maire intervient.Didier Quentin demande au directeur de l’Agence régionale de santé d’aider la clinique Pasteur à trouver des praticiens.La maternité reçoit déjà un soutien financier de l’ARS.Informé de la situation de la maternité par Charles de Lambilly, président du conseil d’administration de la clinique Pasteur, Didier Quentin a attiré l’attention, à son tour, du directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) Poitou-Charentes, François-Emmanuel Blanc.

La clinique peine à séduire de nouveaux praticiens.En cause : l’attractivité plus grande des grands centres hospitaliers publics, où les médecins sont soumis à moins d’astreinte.

À Royan, les deux gynécologues obstétriciens sont de garde de vingt-quatre heures un jour sur deux.

Une cinquantaine de gynécologues obstétriciens sortent diplômés chaque année, quand 180 postes au moins sont vacants dans les seuls hôpitaux publics.

En outre, l’ARS soutient déjà financièrement la maternité locale, au titre de son «rôle majeur en santé publique pour l’obstétrique sur le territoire».
de sudouest par R. C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer