Vendredi24JanvierSemaine 4 | Saint François de Sales0Nouvelle lune

Marché De Royan

Marché de Royan

Ouvert toute l'année - Marché alimentaire - Marché central : - Du 1er lundi de juillet au dernier lundi d’août : tous les jours de 7h à 13h - Du mois de septembre à fin juin : du mardi au dimanche et jours fériés de 7h à 13h Lire la suite

CONFÉRENCE – L’AVIATION ÉLECTRIQUE

avion electrique

Le 28/11/2019 a 19h00 : Cinéma Le Lido, Place de la Gare – Communauté d’Agglomération Royan Atlantique : 05 86 87 00 20 – plateforme-entreprendre.com – Gratuit (réservation conseillée.
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Vues

SÉANCE D’INITIATION À LA MÉDITATION ET CALME MENTAL

avion electrique

Le 27/11/2019 de 8h75 a 11h00 : Hôtel Cordouan Thalazur, 6 bis allée des Rochers – Par François Granger – 05 46 39 96 96 – www.thalazur.fr – 36 €
Lire la suite

Marché De Saint-palais-sur-mer

Bourse aux jouets

Centre-ville (sous la halle et autour du marché couvert)
* Marché couvert : Tous les jours de 8h à 13h30
Lire la suite

Traduire



 
Merci de cliquez sur nos bannières SVP
 

Le maire intervient

Le maire intervient Maternité : le maire intervient.Didier Quentin demande au directeur de l’Agence régionale de santé d’aider la clinique Pasteur à trouver des praticiens.La maternité reçoit déjà un soutien financier de l’ARS.Informé de la situation de la maternité par Charles de Lambilly, président du conseil d’administration de la clinique Pasteur, Didier Quentin a attiré l’attention, à son tour, du directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) Poitou-Charentes, François-Emmanuel Blanc.

La clinique peine à séduire de nouveaux praticiens.En cause : l’attractivité plus grande des grands centres hospitaliers publics, où les médecins sont soumis à moins d’astreinte.

À Royan, les deux gynécologues obstétriciens sont de garde de vingt-quatre heures un jour sur deux.

Une cinquantaine de gynécologues obstétriciens sortent diplômés chaque année, quand 180 postes au moins sont vacants dans les seuls hôpitaux publics.

En outre, l’ARS soutient déjà financièrement la maternité locale, au titre de son «rôle majeur en santé publique pour l’obstétrique sur le territoire».
de sudouest par R. C.

Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte