Jumping international

Royan est un concours trois étoiles «qui figure parmi les deux ou trois les plus intéressants», assure Anne Jonchery, responsable de la communication, «ce n’est pas moi qui le dis, mais les cavaliers».Le Jumping de Royan est au sport équestre ce que le Violon sur le sable est aux festivités estivales de la région : un passage obligé pour les amateurs du genre.Vendredi, en selle à partir de 8 h 30 pour une série de six épreuves avec des obstacles allant de 1,30 à 1,50 m.

Samedi, de 8 h 30 à 22 heures, six épreuves sont au menu du jour, dont le prix de la ville de Saint-Palais (à 19 heures) puis du Conseil général, à 22 heures.

Pour cette dernière épreuve de la journée, on attend au maximum 30 partants.

C’est ainsi par exemple qu’un groupe de jazz, les No smokings, sera sur le terrain vendredi et samedi, le Conseil général aura son stand sur lequel on proposera notamment des produits cosmétiques à base de lait d’ânesse de l’âsinerie de Dampierre-sur-Boutonne.

Mais le clou sera sans doute dimanche soir, à 21 h 15, après la dernière de la dernière épreuve et le dernier obstacle enlevé de la piste, le spectacle de chevalerie et voltige en ligne des Cavaliers de la plaine de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte