Dominique Bussereau parmi les invités du déjeuner des industriels du tabac

Alors que l’Etat continue à actionner le levier des prix pour tenter de faire baisser la consommation, avec la hausse planifiée de 5% des taxes sur le tabac pour le 1er juillet, le Journal du Dimanche paru ce 2 juin consacre un intéressant article au lobbying des cigarettiers.Intitulé “L’Etat accro au tabac”, l’article raconte par le menu (Cuisses de grenouilles, rognons de veau, vins de Bourgogne, “le tout ponctué de gros cigares”) le déjeuner qui a réuni le fabricant British American Tobacco et plusieurs députés français :

André Santini (UDI), député des Hauts-de-Seine, Patrick Balkany (UMP), député du même département, Dominique Bussereau (UMP), député de Charente-Maritime, Jean-Claude Lenoir (UMP), sénateur de l’Orne, Odile Saugues (PS), députée du Puy-de-Dôme, François Sauvadet (UDI), député de Côte d’Or.

Le repas a eu lieu le 28 mai Chez Françoise, une fameuse table parisienne non loin de l’Assemblée.

On apprend aussi dans le JDD que durant le tournoi Roland Garros, British American Tobacco a reçu dans sa loge le numéro 2 des douanes ou encore des membres des cabinets des ministres socialistes Pierre Moscovici et Manuel Valls.

Alors que la ministre de la santé Marisol Touraine veut relancer la guerre contre les cigarettiers, partant du constat que la consommation chez les jeunes ne décline pas (+10% en trois ans chez les jeunes de 17 ans), que la France est devenu “mauvais élève” en Europe et que présidente de la Ligue contre le cancer, Jacqueline Godet, a réclamé “un prélèvement sur les bénéfices des industriels du tabac” pour financer les frais énormes liés au tabac, le repas à 10.000 euros ou les places à Rolland Garros font un peu désordre, même si répondre à ce type d’invitations n’a en soit rien de répréhensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.