Elles veulent sauver « leur » poney

Bibifoc et Willy ont été sauvés, pourquoi pas Montana? Lui, n’est ni un phoque, ni une orque, mais un double poney aux membres gris souris et à la robe crème. Il n’est pas menacé par des braconniers, mais son avenir reste incertain aux Petites Écuries, le centre équestre de Tonnay-Charente où il séjourne en demi-pension avec 50 équidés.


Ici, il est dorloté et adulé par une foule d’adolescents.

Trop attachées à leur chouchou, trois drôles de dames ont ainsi décidé d’aligner la monnaie pour éviter le départ de Montana vers des plaines arides et inconnues.

Elles sont motivées mais, hélas, leurs comptes en banque ne leur permettent pas d’aller bien loin.

Et pour cause, Valentine, Élise et Naomi n’ont que 13-14 ans.

La propriétaire est d’accord pour nous le réserver, mais si on ne réunit pas la somme, on a peur de le perdre.

Certes, 850 euros ne se trouvent pas sous le sabot d’un double poney et rien n’oblige la propriétaire à attendre indéfiniment.

Or ces collégiennes de Rochefort ont fait du «sauvetage» de Montana leur cheval de bataille et lancent un appel aux dons (1).

Le dernier concours du club, le 28 octobre, était une bonne opportunité de faire le tour des membres.

Pour faire un don aux jeunes filles, adressez-vous au centre Les Petites Écuries, au lieu-dit le Petit-Bois, à Tonnay-Charente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer