Eau : la situation est limpide

eau-robinet
.
C’est bien possible, et en tout cas Bernard Giraud, adjoint au maire l’espère. Le pic de consommation d’eau potable de l’été est passé, et la sécheresse de ces dernières semaines éloigne la perspective d’un problème de turbidité de l’eau comme on a connu l’an dernier à la mi-août. On se souvient qu’à la vue des analyses, la préfecture de Charente-Maritime avait déconseillé la consommation d’eau…

pour les 120 000 usagers répartis sur cinq communes du Pays royannais et pendant plusieurs jours de l’eau en bouteilles avait été distribuée.

L’an dernier pour une consommation également de 27 000 m³, le même jour nous étions aux environs de 2,5 NFU!

D’autre part, un forage à Arces-sur-Gironde, qui n’avait jamais été utilisé, avait été remis en service pour venir au secours de Chauvignac au cas où le débit de celle-ci s’avérerait insuffisant au plus fort de la demande estivale.

«Nous n’avons eu besoin ni de l’un ni de l’autre», se félicite Bernard Giraud.

Mais on ne perd pas de vue non plus que d’autres étés seront peut-être moins cléments et que la consommation peut aussi augmenter dans de grandes proportions.

«Dans les années 2000-2003 ou il y a eu chaleur et sécheresse, on est monté à 33 000 m3», se souvient Bernard Giraud.S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer