Les éoliennes géantes inquiètent

Avec 400 familles adhérentes, l’association des Amis du parc est sans doute l’une des plus importantes associations de défense de l’environnement et du cadre de vie du Parc de Royan et Saint-Georges. Si la poursuite de la rénovation du boulevard Garnier – une portion de 220 mètres sera entreprise par la Ville de Royan, en octobre -, la rénovation et l’amélioration du marché du Parc, entre autres, étaient à l’ordre du jour, c’est le projet d’éoliennes géantes sur la rive gauche de l’estuaire qui a retenu l’attention des quelque 160 participants à cette réunion.

Comme l’a rappelé Henri Jabet, en charge de ce dossier à l’association, il s’agit d’un projet de construction d’au moins deux éoliennes de près de 200 mètres de haut et de 140 mètres d’envergure et destinées à tester les pales d’éoliennes off shore fabriquées dans une future usine, au Verdon.

Le président souhaite vivement que les responsables ou la préfecture de Gironde présentent officiellement ce projet à l’association, d’ici à la fin du mois de septembre.

Si Daniel Bontemps n’a pas officiellement d’avis sur cette question des éoliennes du Verdon, Dominique Bussereau, lui, en a une!

Didier Quentin a été un peu plus modéré : «C’est un flou peu artistique dans cette affaire, il faut rester vigilant\u2026» Le député-maire de Royan en a profité pour évoquer le projet de prolongement de la digue de l’embarcadère du bac Royan-Le Verdon, envisagé par le Conseil général de Gironde.

Ils se sont plantés dans leurs calculs quand ils ont construit leur digue, c’est tant pis pour eux. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte