Elles se lancent dans la danse comme sur l’océan

La DanceTous les mardis et vendredis après-midi de février et de mars, des adultes, déstabilisés psychologiquement par les aléas de la vie, retrouvent Mickaël d’Auzon, danseur et chorégraphe lorrain. L’artiste a été choisi par le Centre international de la mer (CIM) pour mener une résidence de création avec des adultes suivis par Accompagnement 17. Soutenus par le ministère de la Culture et la Ville de Rochefort, le CIM et Accompagnement 17 profitent de la nouvelle exposition «La Promesse d’une île» pour offrir un moment de création et de récréation à des personnes éloignées de toute pratique artistique ou culturelle.

Vendredi 2 mars, à 14 heures, dans une salle, à l’étage, de l’immense Corderie royale.

Sophie, Françoise, Céline, Dominique, Isabelle et Josy – bénéficiaires et éducatrices de l’association mêlées – toutes de noir vêtues, attendent le top départ du chorégraphe Mickaël d’Auzon.

Dans l’espace moquetté de bleu et recouvert de toiles blanc cassé, délimité par des étagères remplis de carton et d’outils de bricolage, un autre temps commence.

D’une voix douce, tel un fil rouge déroulé, le danseur guide les stagiaires dans l’aventure du corps qu’on bouscule.

«Moi, quand je me réveille, je me jette sur le canapé avec une cigarette», rigole Dominique.

Chacun, dans son aventure respective, reste vulnérable. Au début, toujours beaucoup d’appréhensions, rapidement balayées par la nécessité de trouver sa voie, de nouer le contact ave les autres. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte