Le public a vibré au rythme des percussions

.
PHOTO COLETTE MACINTOS
L’École des arts estimait à 150, le nombre de spectateurs venus voir le spectacle que proposait Toumback group, la formation rochelaise qui prend son corps pour instrument, avec pour tout support mélodique la voix, la guitare, et un trombone épisodique. Fabriquer du son, construire une musique et faire résonner le rythme est leur environnement, ils l’ont prouvé dans le spectacle donné devant un auditoire souvent mis à contribution.

En première partie, les élèves de l’École des arts, ont produit le fruit du stage dispensé au début du mois par Stéphane Grosjean, créateur de cet étonnant groupe, où la gestuelle et la musique sont une entité, et excellent pédagogue.

Le projet de cette école associative couvrant le territoire de la Haute-Saintonge, où les inscriptions aux cours approchent le millier, n’aurait pas pu voir le jour sans le soutien de la Communauté de communes de HauteSaintonge, du Conseil général et de la ville de Jonzac.S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.