A l’assaut de la Seudre

Exemple de KayakQu’on se le tienne pour dit, pour les prochaines éditions : mieux vaut anticiper si l’on veut louer un kayak pour participer à la randonnée du samedi ou à la Remontée de la Seudre, dimanche prochain. Le rendez-vous nautique de fin d’été organisé par l’Agglomération Royan Atlantique et la Station nautique du Pays royannais est victime de son succès. L’an dernier déjà, ils étaient aussi nombreux le samedi à marcher, pédaler, ramer ou randonner à cheval qu’à remonter le fleuve, de La Tremblade à L’Éguille-sur-Seudre, soit environ 800 personnes chaque jour.

À la traditionnelle remontée du fleuve, le dimanche, se sont greffées au fil des éditions des randonnées le samedi : pédestre, cycliste, équestre et, bien sûr, nautique, pour les kayakistes.

Ces randonnées poursuivent le même objectif que la Remontée : valoriser un territoire riche, tant sur l’eau qu’à terre, entre claires et marais.

Jean-Marc Audouin, le directeur de la Station nautique le suggère, lorsqu’il imagine «le développement d’un volet plus culturel» autour de la manifestation.

L’éclatement du flux toujours plus étoffé du nombre de kayakistes vise à préserver les fondements même de la randonnée.

«Créer plusieurs parcours permettrait de garder des groupes raisonnables et ainsi de conserver l’esprit que nous voulons donner aux randonnées, qu’elles soient pédestres, cyclistes, équestres, un esprit familial et convivial», insiste Jean-Marc Audouin. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer