Un trajet entre plage et randonnée

Un trajet entre plage et randonnée.La route départementale 25 et ses embouteillages estivaux : un cauchemar pour beaucoup des résidents locaux et des vacanciers. Sur cette route très encombrée l’été, on peut pourtant facilement transformer son trajet en une promenade pleine de découvertes. Ralliant Royan à Ronce-les-Bains en traversant la forêt de la Coubre, cette route longe la Grande Côte, puis la Côte sauvage. Côté plage ou en forêt, la D 25 recèle de petits coins charmants.

Il suffit parfois de prendre quelques chemins escarpés et d’accepter d’abandonner son automobile pour rejoindre sa destination.

En ce début de matinée, le trafic est encore fluide. À la sortie de Saint-Palais-sur-Mer, joggers et cyclistes longent la corniche.

Dans les filets accrochés à ces cabanes juchées sur pilotis, les pêcheurs attrapent sardines, poissons ou encore des crevettes.

Une fois le dernier rond-point de la Palmyre atteint, direction la Grande Côte et le phare de la Coubre.

Situés de chaque côté de la chaussée, les points de stationnement accueillent déjà quelques voitures et camping-cars.

À l’arrière des coffres, on devine les vélos des randonneurs.

Prêts pour la baignade, les enfants arborent leurs accessoires de plage : ballons, planches et les indétrônables pelles et râteaux.

Les randonneurs chanceux aperçoivent parfois de loin cerfs ou chevreuils.

Les arbres y ont été plantés pour trois raisons principales : fixer les dunes et contenir l’avancée des sables et l’érosion.

Un panneau signalétique indique le phare de la Coubre. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer