Un ponton brisé par la houle et le courant

Des coques retournées, un enchevêtrement de planches et de ferrailles et un ponton arraché sur 60 mètres. Hier matin, les responsables du port de plaisance de Royan ont fait ce triste constat. Durant la nuit, malgré une marée de faible coefficient, un fort courant associé à une houle énorme (au large, elle était de 8 à 9 mètres de haut) a emporté l’extrémité du ponton G, situé à l’entrée du port. Les débris, ainsi que les bateaux, qui étaient amarrés ont dérivé vers le ponton voisin et ont endommagé plusieurs autres embarcations de toutes tailles.

D’abord pour sécuriser les lieux, mais aussi commencer à déblayer l’enchevêtrement de poutrelles métalliques tordues, de planches, de vedettes et de voiliers, dans des conditions rendues difficiles par le courant toujours très fort.

«Dès hier matin, nous avons prévenu tous les propriétaires concernés, et nous avons pris contact avec les assurances», explique Denis Passerault, qui se félicite qu’il n’y ait eu ni victimes ni pollution dans les eaux du port. S






Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte