Le diagnostic santé-social crée une polémique locale

Suite à l’engagement du 23 novembre 2009 du Pays des Vals de Saintonge (PVS) dans le cadre du Contrat régional de développement durable, et sous l’impulsion de la Direction des affaires sanitaires et sociales (Drass), l’Observatoire régional de la santé (ORS), a été sollicité pour dresser un diagnostic santé-social du territoire. Maurice Perrier, maire de Loulay et vice-président du Pays, a lancé la présentation en donnant la parole à Françoise Mesnard, vice-présidente de la Région Poitou-Charentes.

Elle a souligné que le territoire «était pionnier avec la première maison de santé à Aulnay et le réseau Relanse étendu au Pays».

«On n’est plus six, on est trois médecins à Loulay, nous ne sommes pas une zone plus dotée que la moyenne, nous sommes une zone déficitaire et quand on lit votre rapport, l’ORS ne mettra jamais Loulay dans cette zone», a déclaré le docteur Auger.

Ce sujet loin du c\u0153ur du débat de la journée a obligé le docteur François et Jean-Michel Fouet, maire de Bernay – Saint-Martin à un enchaînement de mises au point. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer