La photographie les sort des clichés

 Manuela y voit la clé d’une renaissance. Avec un compact numérique comme élément moteur, il n’y a pas de petite circonstance. A 33 ans, elle a passé les trois quarts de sa vie dans la rue, à errer. Les sorties photo emmènent les passagers de l’accueil de jour de la Ville au bord de la mer, sur un parvis, devant le port. Une dizaine de clichés sont à voir à la galerie d’essais du Carré Amelot depuis le 18 novembre et jusqu’au 16 décembre.

La photo crée le déclic, la sort de son enfermement. Ils m’ont aidé à m’en sortir, à me mettre en valeur, à reprendre confiance.

Il faut avoir envie de changer, d’utiliser ce prétexte pour se lancer et se motiver, prévient Maud Torrent.

Le projet sera réitéré l’hiver prochain, avec «encore plus de succès», espère l’intervenante sociale.

Exposition visible jusqu’au 16 décembre au Carré Amelot les mardis, jeudis et vendredis de 12 h 30 à 19 heures ; les mercredis de 10 heures à 19 heures ; les samedis de 14 heures à 19 heures. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité