Fin d’interdiction pour certaines huîtres claires

Au regard des “bons résultats des analyses d’huîtres en claires”, le préfet de la Charente-Maritime Henri Masse a décidé hier soir d’autoriser la vente des huîtres provenant des claires et dégorgeoirs de la Charente-Maritime, dès lors qu’elles y ont été immergées avant le 17 mars 2010.

Par ailleurs, selon la préfecture, les résultats d’analyse d’eau de mer permettent de lever l’interdiction de transferts de juvéniles de moins de 5 cm et 30 grammes provenant du littoral de Charente-Maritime à compter de ce jour.

Enfin, les résultats d’analyse du réseau phytoplanctonique d’Ifremer témoignent d’une “qualité satisfaisante des tellines” sur le site de Vertbois-La Giraudière, sur la côte Sud-Ouest de l île d’Oléron.

Sa présence est repassée (presque) partout en dessous des seuils limites, tant dans le milieu naturel (100 000 cellules par litre) que dans les coquillages eux-mêmes (20 µg par gramme de chair).

Les conchyliculteurs attendent l’avis de la préfecture pour intégrer leur préjudice à leur dossier tempête. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.