Le parvis de l’église en chantier pour trois mois

Ces sépultures ont fait l’objet, l’été dernier, d’un chantier de fouilles conduit sur deux mois et demi et qui a permis un certain nombre de découvertes précieuses à l’histoire de la ville. Elles constituent «le chaînon qui nous manquait entre la fin de la villa gallo-romaine et la construction du château et de l’église», comme l’a rappelé hier midi, au cinéma Le Familia, le maire Claude Belot, lors d’une réunion publique de présentation du chantier de réaménagement de la place.

Il comprend la réfection de la chaussée et l’aménagement de trottoirs entre le bas de la rue de la place de l’Église et le carrefour avec la rue Saint-Gervais et, en dernier lieu, le réaménagement du parvis qui tiendra compte de la présence, sous nos pieds, du souvenir des défunts.

Pour le souvenir des âmes de ceux qui se trouvaient là. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer