La chasse aux panneaux publicitaires est ouverte

A moins de porter des oeillères, ce qui ne serait pas raisonnable, l’automobiliste rochelais peut difficilement échapper aux rangées de panneaux publicitaires qui défilent sous les yeux aux abords de la ville. Voilà pourquoi, en 2008, la municipalité a chargé un groupe de travail – composé d’élus, de représentants des chambres consulaires, de sociétés d’affichage et de professionnels de l’enseigne – de rédiger un règlement local de publicité.

Le nouveau règlement tend non seulement à réduire le nombre, la densité et la taille des enseignes (elles ne mesureront désormais pas plus de 8 mètres carrés), en particulier dans les paysages urbains ou naturels dits «remarquables», mais aussi à privilégier leur qualité.

L’originalité de ce document tient surtout dans le fait qu’il scinde la ville en quatre zones de publicité restreinte (ZPR), un peu à l’image d’un plan d’occupation des sols.

La zone 2 vise à protéger les paysages naturels, tels que les points de vue, bords de mer, marais et espaces verts. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer