Le chantier de la frégate suivi de près par la Marine

Naviguera, naviguera pas ? Telle est la question qui vient sur le tapis actuellement à propos de « l’Hermione ». Les uns pensent que oui, à condition d’offrir des moyens modernes à ce bateau historique. Au coeur de ce débat qui agite l’association, la visite du chef d’état-major de la Marine à Rochefort n’est pas passée inaperçue ce week-end.

Le Préfet, occupé à faire avancer le dossier de l’après-Xynthia, n’a pu l’accompagner.

Mais l’amiral Pierre-François Forissier s’est rendu au musée de l’aéronavale, sur le chantier de «l’Hermione» où il a rencontré les artisans, les responsables de l’association et ceux du centre international de la mer.

Les responsables discutent des normes avec les Affaires maritimes et réfléchissent à la façon de les traduire à travers l’implantation de matériel à bord, selon l’utilisation future du bateau.

Idem pour la présence de congélateurs à mettre à bord pendant la navigation et à sortir en exposition. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer