Accusé à tort

Accusé à tort. Il réclame le remboursement de ses frais de justice après de longues années de procédures qui l’ont opposé à son employeur. La mairie de Saint Georges-de-Didonne reprochait deux choses à cet homme, contrôleur en chef des travaux: d’abord d’avoir détourné à son profit des métaux récupérés à la déchetterie dont il avait la charge, ensuite d’avoir fait construire sa piscine par certains de ses collaborateurs, rapporte Sud Ouest.


 
Le contrôleur en chef n’en avait tiré aucun bénéfice.
 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte