Une fenêtre grande ouverte

Le fruit de cette longue promenade est le livre «Reflets de/Reflections of Haute-Saintonge».Du fleuve Charente aux terres de Champagne, de Jonzac à l’estuaire de la Gironde, des hauteurs de Mirambeau au pays des Monts, durant sept mois, les photographes Isabelle et Amar Guillen ont sillonné la Haute-Saintonge à la recherche de ses trésors cachés.Ce livre bilingue français-anglais paru aux éditions Le Croît vif a été présenté vendredi dernier à la médiathèque, en présence des auteurs, de Claude Belot, sénateur-maire de Jonzac et président de la Communauté de communes de Haute-Saintonge (CDCHS), de l’éditeur François Julien-Labruyère et des traducteurs Maggie et Martin Cole.

En août dernier, Isabelle et Amar Guillen exposaient aux Antilles de Jonzac une sélection de photographies réalisées sur la côte de la Charente-Maritime.

Le résultat est un bel hommage à cette terre de contraste au fil de soixante et un clichés saisis au sein des huit cantons, à pied, ou du haut d’une montgolfière au petit matin.

Les textes accompagnant les photos, loin d’être une explication, sont empruntés à de grands écrivains, avec l’aide des traducteurs pour la suggestion de textes anglais.

Les deux photographes se définissent comme des chercheurs de lumières et de couleurs.

Ils parcourent le monde pour leur société «Guillen photo», saisissant ces lumières et ces couleurs, sur terre, mais aussi lors de plongées sous-marines.

Reflets de/Reflections of Haute-Saintonge, par Isabelle et Amar Guillen. Livre bilingue français-anglais, 144 pages, format 297 X 210. Éditions Le Croît vif, 29 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité