Du spectacle avant tout au jumping

L’équitation de très haut niveau s’est une nouvelle fois installé au centre équestre Maine Gaudin pour le Jumping International Royan Atlantique. Une organisation millimétrée, un concours de qualité, des amateurs enchantés, la recette de cet événement sera de nouveau la même cette année. Les différentes épreuves ont toujours un succès fou mais l’une d’elles sort chaque année du lot : le «six barres».

Entre les diverses compétitions, en cette année de Jeux olympiques, les férus d’équitation ne louperont rien de leur sport favori puisque les organisateurs ont décidé de diffuser les épreuves sur grand écran.

Le Jumping, c’est avant tout du spectacle.

Les organisateurs ont décidé d’offrir, dimanche soir, aux spectateurs un show d’un autre genre.

Pour se faire une idée de la qualité de ces troupes, il faut détailler un peu leur technique.

Pierre Fleury de Highland Show travaille ses deux poneys en liberté et n’utilise que le son de sa voix et sa gestuelle pour les diriger. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte