L’antique Santonum

Dépendant du Conseil général, le Service départemental d’archéologie a reçu pour mission de conduire deux diagnostics archéologiques dans le cadre de projets d’aménagement réalisés sur le territoire de Saint-Georges-des-Coteaux : une déchetterie et l’extension de la zone d’activités commerciale des Coteaux.


Réalisée entre le 21 et le 25 janvier, la première opération a concerné une parcelle de 1,6 hectare, mitoyenne d’un site fouillé en 2002 par l’Institut national de recherches archéologiques préventives.

Cette fouille avait livré l’entrée d’une villa gallo-romaine ainsi que des zones d’habitat et de sépultures, notamment médiévaux.

La nouvelle exploration archéologique a mis au jour la suite de cet ensemble situé dans la périphérie de Mediolanum Santonum, la ville antique de Saintes, et à proximité de différentes voies romaines.

Sur un ruisseau coulant, en fond de vallon, en direction de Saintes, Bastien Gissinger a aussi détecté de petits aménagements tant pour canaliser l’eau que pour franchir ce ruisseau.

Sur ce site, le diagnostic archéologique effectué sur 10 % de la superficie totale, a confirmé, par ailleurs, la présence d’un secteur funéraire et d’une urbanisation remontant au haut Moyen Âge (de la fin du Ve siècle à la fin du IXe siècle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte