« Le label handicap »

Les efforts fournis par les services du musée Hèbre de Saint-Clément pour permettre l’accessibilité du site à tous les handicaps ont porté leurs fruits. L’établissement vient de se voir confirmer sa labellisation pour les trois handicaps moteur, mental et auditif sur les quatre requis (il manque encore le visuel).


Agents formés à la langue des signes, réalisation de support de visite en braille, boucles magnétiques qui amplifient les sons pour malentendants, fauteuil roulant à disposition, pictogrammes simplifiés : le site a multiplié les démarches pour être en conformité avec la loi mais aussi pour montrer sa volonté d’ouverture à tous les publics.

Des partenariats avec l’hôpital psychiatrique Marius-Lacroix, à La Rochelle, ou avec la maison d’accueil spécialisée de l’Ordre de Malte, à Rochefort, ont amené les services du musée à s’interroger sur cette problématique délicate.

Des efforts pour des handicaps précis mais utiles, au fond, à tous les publics, estime Aurélie Jacquet.

Des études menées par le Comité départemental du tourisme montreraient en effet qu’un touriste en situation de handicap séjourne plus longtemps et possède un budget dédié à l’offre culturelle plus conséquent qu’un touriste «moyen».

Cette fois, ce serait le musée qui irait dans les maisons de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy