L’aqueduc se dévoile encore un peu plus

Exemple d'Aqueduc RomainUne sortie attendue à l’heure où un tronçon de 17 kilomètres de cette oeuvre d’art gallo-romaine, réalisée il y a plus de 2 000 ans, vient d’être classé au titre des Monuments historiques. Si une partie du parcours a déjà été mise en valeur, d’autres éléments de cet aqueduc qui court sur les communes de Vénérand, Saintes, Le Douhet et Fontcouverte, restent encore à découvrir. C’est le message que veut faire passer l’équipe de bénévoles de la Société d’archéologie et d’histoire de la Charente-Maritime qui, au travers des cahiers qu’elle publie, raconte l’évolution de ses recherches.

Un feuilleton passionnant dont le troisième épisode balaie trois ans de fouilles, du pont des Arcs au pont de Hautmont en passant par le bois dit de la Tonne, sur la commune de Fontcouverte.

Ce qui nous a permis d’avancer dans nos connaissances, raconte Joël Morin, adhérent de la société.

La descente dans celui-ci débouche sur deux petites galeries d’une trentaine de mètres partant de chaque côté. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité