Une épicerie solidaire à la place de la supérette

.
PHOTO D. P
Une façade douteuse barbouillée de peinture cachant mal tags et graffitis, des panneaux – qui furent décoratifs – arrachés\u2026 L’ancienne supérette Timy, avenue de la Marne, fermée depuis 1995, n’attire que trop le regard.Depuis 17 ans, ce bâtiment vétuste et sans âme, mais pas totalement désaffecté, n’a plus de vocation commerciale.Comme on peut l’imaginer, d’énormes travaux sont à prévoir.À commencer par des travaux extérieurs pour rendre un peu plus esthétique – euphémisme – cette bâtisse élégante comme un carton à chaussures défraîchi.

Nous allons le démolir, puisqu’il nous serait impossible d’obtenir un permis pour reconstruire un bâtiment d’une superficie aussi importante», explique Éliane Ciraud-Lanoue, adjoint en charge des affaires sociales.

Des associations du quartier – on pense tout naturellement au centre socioculturel voisin – ainsi que des bénévoles devraient participer au fonctionnement de ce commerce, qui s’inscrit dans une démarche d’insertion.

Les produits qui seront proposés dans les rayons ne seront pas donnés, mais payants, puisque l’épicerie solidaire n’entend pas se substituer aux distributions faites par les associations caritatives.S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte