Un festival d’inconnues

FestivalDepuis six ans, Rochefort en accords (qui commence demain et jusqu’à samedi soir) se veut un gentil pied-de-nez aux grosses machines de l’été. Créé par un noyau de passionnés érudits dans le domaine du rock, le festival s’est fait une belle réputation en invitant la crème des musiciens qui se cachent souvent derrière des grands noms de la scène rock, blues ou folk. Début de réponses avec Philippe Thiere, l’un des créateurs de Rochefort-en-accords, son programmateur, journaliste et chroniqueur à «Rock n Folk».

Avec un budget de 100 000 euros, Rochefort en accords ne peut pas se payer Johnny Hallyday mais en revanche, ses musiciens, oui.

Voilà pourquoi, selon Philippe Thiere, ceux qui ont accepté l’invitation sont d’excellents techniciens et font partie des meilleurs.

Ils viennent justement à Rochefort pour se confronter à de nouveaux instruments, un nouveau style musical, et créer une rencontre qui, dans un autre contexte, aurait été complètement improbable.

«Le public ne sait pas du tout qui va jouer et va assister à un concert qui est en train de se faire», assure son programmateur. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.