Médecine légale : les experts à La Rochelle

Quand Leslie E. Eisenberg ne fouille pas les sépultures précolombiennes dans le Wisconsin, aux États-Unis, elle identifie des corps pour les services de police, le shérif local ou le FBI. Anthropologue médico-légale à mi-temps, de réputation internationale, elle est régulièrement réquisitionnée – souvent sur ses jours de vacances – pour servir la justice américaine au sein d’une équipe regroupant toutes les spécialités de l’identification.

Pour la première fois, tous les représentants des différentes spécialités de l’identification humaine, de l’autopsie à la reconstruction faciale, mais aussi des policiers et des magistrats étaient invités à se rencontrer pour échanger leurs expériences et leurs points de vue.

Les centres référents seront Poitiers et Bordeaux.

Plutôt favorable à la centralisation des équipes et des moyens, la Charentaise Nicole Bardou, chirurgien-dentiste, habilitée à intervenir lors de l’identification de cadavres, souhaite aller plus loin.

Parmi les intervenants de renom présents à La Rochelle, figurait aussi le paléoanthropologue Michel Brunet, professeur au Collège de France et directeur de l’équipe qui a mis au jour le crâne de l’hominidé Toumaï, au Tchad, en 2001. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte