Francofolies : 8 scènes, 130 artistes, et moi et moi et moi…

francofoliesAprès les confettis de Mika en 2008, l’édition anniversaire 2009 des Francos s’était conclue sous les vivats. Pas moins de 80 000 festivaliers – record historique – s’étaient régalés d’une programmation éclectique, festive et sans chichis, traversée par la tourbillonnante robe à froufrous d’Olivia Ruiz et par la grinçante chronique d’un rappeur indésirable.

Patron du festival depuis 2005, Gérard Pont dévoile avec gourmandise les grandes lignes d’une édition qui accueillera quelque 150 artistes et se démultipliera sur huit scènes principales à La Rochelle.

«M» sera là aussi, mais pas sur les mêmes planches, de même que de Palmas, Émilie Simon ou Nilda Fernandez.

Premier événement, la venue de Phoenix, tout simplement le groupe français le plus connu au monde.

En moins d’un an, les quatre Versaillais ont écoulé 300 000 exemplaires de leur album «Wolfgang Amadeus Phoenix» outre-Atlantique, et viennent d’être sacrés aux Grammy awards (les oscars de la musique).

En vrac, le brillant et très éclectique Saez, Gaëtan Roussel (sans Louise Attaque), Coeur de pirate désormais accrocs aux Francos, le trio Nantais des Pony Pony Run Run (électro pop).

Last but not least, on tentera enfin de se frayer un chemin pour apercevoir la grosse surprise décalée de l’édition 2010 : Gad Elmaleh soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.