Le phare de Cordouan prépare sa candidature Unesco

Le phare de Cordouan prépare sa candidature UnescoLe phare de Cordouan prépare sa candidature UNESCO. Le phare, illuminé pour la première fois en 1611, et qui rouvre ses portes au public ce samedi 9 avril, prépare depuis 2015 une candidature UNESCO qui pourrait aboutir en 2019/ 2020…
 
Le phare de Cordouan pourrait être inscrit au patrimoine de l’Unesco d’ici 2019/2020.


Appelé par ses plus fervents admirateurs «le Versailles des mers» ou «le roi des phares», le phare de Cordouan, situé à égale distance de la côtes de Gironde et de la Charente Maritime (Pays Royannais), dans l’estuaire de la Gironde, aimerait recevoir l’onction UNESCO.
 
Dans un premier temps, il y a une sélection nationale opérée par le comité de validation des Biens français au patrimoine mondial.
 
Des experts internationaux du conseil international des monuments et des sites et de l’union internationale pour la conservation de la nature se déplacent et instruisent le dossier.
 
Le phare de Cordouan est inscrit depuis 2002 sur la liste indicative nationale des biens susceptibles d’être inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco.
 
En 2015 la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) en lien avec les partenaires locaux a décidé de lancer officiellement la candidature UNESCO.
 
Le dossier met en avant des études comparatives avec d’autres phares du monde entier mais aussi d’autres monuments de valeur patrimoniale.
 
Actuellement, on compte 1.031 biens classés dans le monde
 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte