Disparition de Mortagne-sur-Gironde

Disparition de Mortagne-sur-GirondeLa disparition de Mortagne-sur-Gironde. Âgé de 48 ans, le pensionnaire du foyer pour handicapés n’était pas retrouvé dimanche soir. Les recherches ont eu lieu au port dans l’après-midi de dimanche. Ce lundi, dès 7 heures, les recherches ont repris avec la brigade nautique de la gendarmerie, qui a sondé le port de Mortagne-sur-Gironde. Une équipe cynophile est aussi à pied d’oeuvre ainsi que des militaires sur le secteur de Virollet et de Chadeniers.

Dimanche, 16 gendarmes à pied, une équipe cynophile, des pompiers et un hélicoptère de la gendarmerie venu de Bordeaux ont participé, dimanche après-midi, à la recherche d’un pensionnaire du foyer pour handicapés de Mortagne-sur-Gironde qui s’était enfui dans la matinée.

Les recherches se sont d’abord déroulées au niveau du centre-ville, du port et des marais avant de se poursuivre – en début de soirée – aux abords de la RN 145, la route de Royan.

Vers 18 h 30, compte tenu de l’obscurité, le dispositif était allégé.

Les recherches dirigées par le capitaine Hareau, commandant la compagnie de gendarmerie de Jonzac, ont repris dès ce matin.
Résumé du Sudouest de Gabrielle Jolly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer