La cité de la joie

C’est la nouveauté de cette 41e édition des Jeux santons. Une Cité de la joie pour le Festival international de la paix.Cette année, toutes les festivités se tiendront à Saintes, dans un village du monde pensé spécialement pour l’occasion et baptisé la Cité de la joie.Ce village a été installé sur l’esplanade de l’espace Mendès-France.«L’idée est de recentrer le Festival sur Saintes et de faire de la Cité de la joie un lieu d’animations permanent qui soit accessible à tous», explique David Fièvre, chargé de communication des Jeux santons.

Ce n’est pas la première fois que le Festival concentre ses activités sur un village événementiel, mais cette organisation n’avait pas été reprise depuis la fin des années 70.

La rue de la Solidarité sera bordée de stands, tenus par les délégations des pays invités mais aussi par des artisans locaux.

Un peu plus loin, un espace permettra aux visiteurs de découvrir trois types d’habitations du monde : un tipi indien, une yourte mongole et une tente berbère.

Cette dernière abritera un atelier de percussions et un film y sera projeté pour faire découvrir au public la vie des Touaregs.

Les visiteurs pourront également s’initier aux différentes danses du monde à travers des ateliers dispensés par les artistes du Festival sur le plateau de danse situé à droite de la grande scène.

Neuf pays seront à l’honneur de cette 41e édition : le Mexique, les Philippines, la République Tchèque, l’Espagne, la République Dominicaine, la Réunion, la France, la Russie et la Colombie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy