Le Centre hospitalier investit pour s’agrandir

C’est ce qu’impulse Francis Vernalde, directeur du Centre hospitalier de Royan depuis son entrée en fonction en février 2009.Une importante phase de modernisation, sinon une restructuration profonde.Le directeur a d’abord assaini les finances de l’hôpital : «entre 2009 et 2012, nous sommes passés d’une situation déficitaire (1,6 million d’euros de déficit) à un léger excédent, sans suppression de poste mais en rationalisant les coûts et en augmentant notre taux d’activité de 6 %».

Aujourd’hui, Francis Vernalde pilote plusieurs grands projets.Lancée en 2010, cette opération à 12 millions d’euros permettra à terme de passer de 35 à 60 lits de soins de suite.

Le bâtiment en cours de construction devrait accueillir les actuels 20 lits de court séjour gériatrique et ouvrir ses portes en 2015.

Le chantier, reporté dans un premier temps pour cause de déficits structurels, est aujourd’hui «dans les temps», assure le directeur.

Le projet, à l’étude depuis mars dernier, prévoit notamment la création d’une maison médicale polyvalente qui, de 18 h à minuit, permettrait d’orienter les patients soit vers les urgences, soit vers la permanence ambulatoire, selon la gravité de leur cas.

Validé, le projet prévoit d’augmenter la capacité d’accueil de l’Ephad «La Coralline», en passant de 70 à 163 lits, d’ici 2017.

Depuis septembre 2012, le Centre hospitalier travaille à l’informatisation complète des dossiers patients.

«Il s’agit de permettre à l’ensemble de nos services d’avoir accès au dossier de soins informatisé d’un patient pour connaître tout son historique médical», souligne le directeur.

Un projet de longue haleine qui devrait aboutir fin 2015 ou début 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer