Le festival du film de La Rochelle

Comme «Lola», de Jacques Demy ou «La Dolce vita» de Fellini, deux films dans lesquels rayonne Anouk Aimée, à qui le festival rend hommage, cette année, en sa présence. Avec, par exemple, deux séances en plein air et trois concerts, trois séances par jour pour les enfants, et des séances gratuites à minuit à la Chapelle Fromentin. Nous avons choisi de parsemer l’édition 2012 du plus d’événements possibles.

Avec notamment deux rétrospectives consacrées à Charlie Chaplin et Raoul Walsh.

Nous en présentons 10, en avant-première, et nous en sommes heureux parce qu’on a l’impression qu’on les connaît par coeur alors que ce sont des oeuvres foisonnantes.

Quant à Raoul Walsh, il a tourné une centaine de films, nous avons privilégié ceux qui sont peu connus, dont trois films muets.

C’est un cinéaste finlandais que j’ai découvert à Rouen, au Festival du film nordique.

D’où la Nuit blanche, consacrée à Silvana Mangano, et l’abondance de films italiens dans la programmation. Source Sud Ouest



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Exit mobile version