Royan : Le festival de rock s’exporte en Guyane

Royan : Le festival de rock s'exporte en GuyaneCap sur la Guyane, sa nouvelle terre d’adoption, les souvenirs de vacances encore marqués par les belles images du festival Crescendo 2011. Sébastien Monteaud est l’un des artisans, l’une des pierres angulaires même, du rendez-vous des amoureux de rock progressif qui viennent à Saint-Palais-sur-Mer chaque mois d’août, comme on viendrait en pèlerinage, louer et honorer un genre musical dont des groupes comme Pink Floyd ou Genesis ont écrit la légende. «J’ai trouvé une belle écoute de la part de la municipalité de Montsinéry-Tonnegrande, où aura lieu le festival en Guyane», apprécie Sébastien Monteaud.

Le Conseil régional et le Conseil général apportent également leur soutien. Grâce à ces appuis, le festival Crescendo dispose d’un budget de 65 000 euros.

Léger, pour mettre sur pied deux soirées de concerts, jugeront certains professionnels de la programmation culturelle.

Avis aux fidèles du Crescendo Saint-Palais : s’ils entreprennent le voyage jusqu’à Montsinery-Tonnegrande en espérant un dépaysement total, ils en seront – partiellement – pour leurs frais.

Certes, Sébastien Monteaud a choisi un petit village typique de la forêt amazonienne, avec son carbet – sa halle en bois – sur la place centrale, en bord de fleuve.

Mais on y croisera aussi, les 22 et 23 octobre, des visages connus. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy