Des projets ambitieux pour le quartier Voyer

La tribune montée pour le spectacle de danse de mercredi, organisé par l’A4 à la salle Aliénor-d Aquitaine, était remplie d’Angériens, lundi soir, venus découvrir le projet d’aménagement du quartier Voyer présenté par la municipalité. L’étude a été présentée par trois intervenants : Christophe Libault, architecte-urbaniste à Mérignac, Valéry Brandela, architecte paysager-urbaniste à Bordeaux, et Robert Le Moigne, directeur de Cercia, société d’études en urbanisme commercial à Rennes.

Étaient également présents et sont intervenus Aurélie Fanzy, responsable du pôle aménagement et du pôle économique à la mairie, Jacques Castagnet, adjoint à l’urbanisme, en présence du conseiller général Jean-Yves Martin.

Christophe Libault et Robert Le Moigne ont ensuite présenté un état des lieux et les enjeux à Saint-Jean-d Angély, sa situation géographique au centre d’un territoire avec une zone de chalandise de 50 000 habitants.

La situation de la caserne Voyer, «un bouchon à faire sauter pour un meilleur accès à la ville», a été développée en détail, rappelant que les bâtiments en U étaient «intouchables», avec une pente où l’eau descend jusqu’à la Boutonne, une situation à exploiter avec des zones de verdure et des séquences végétales à créer en espalier.

Une des hypothèses qui a semblé retenir l’attention prévoit l’abattement des murs d’enceinte de la caserne. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte