Vieux bouquins en milieu balnéaire

Vieux bouquins en milieu balnéaireVieux bouquins en milieu balnéaire. A Royan, entre deux bains de mer, il est possible d’acheter des livres, vieux ou moins vieux, pour quelques euros dans une étonnante librairie indépendante. Un endroit qui tranche avec l’univers vacancier de la ville. Entre les maisons de la presse qui se font une concurrence déloyale et les vendeurs de bouées et de raquettes, un petit magasin où le «facing» n’est pas de mise détonne dans l’univers vacancier et vaguement maritime du coin.


 
Au 84 de la rue Gambetta, une librairie indépendante tenue par deux cinquantenaires souriantes et discrètes. Sur deux étages, un amoncellement qui n’a de bordélique que l’apparence, de bouquins divers et variés d’occase, rangés tantôt par thème, tantôt par auteur.
 
Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Je me résous donc à demander à l’une des libraires, en soupçonnant le fait que ce bordel organisé soit pensé pour que les clients causent. Elle me propose un dictionnaire d’argot militaire.
 
Le langage argotique étant le centre de la conversation, elle finit par causer avec ma mère et son inimitable gouaille parisienne qu’elle ne sort jamais en public. Il faut dire que ces bouquins sont bourrés d’expressions fleuries comme il les aime.
 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer