Les pionniers

Les pionniers. Sur les falaises calcaires de Talmont en Charente-Maritime, trois amis ont planté de la vigne et élaborent de très jolies cuvées. Baptisée Les Hauts de Talmont par ses géniteurs, le petit domaine viticole marque-t-il le retour ou bien l’apparition de la vigne dans ce village édifié sur une presqu île? Citant un habitant du cru, Michel Guillard rapporte qu « il y aurait eu de la vigne du côté de la forêt de Saint-Georges », proche de Royan, avant le phylloxéra qui amputa de 100.000 hectares le vignoble plantureux de la Charente-Inférieure.


 
Son passage à l’Amateur de Bordeaux, qu’il dirigea avec Jean-Paul Kauffman, vaut à Michel Guillard une solide réputation de fin connaisseur du vin.
 
Pas question de renoncer à ce compagnon des premiers jours, riche en acidité et qui requiert des vendanges à maturité.
 
Sur la butte de Caillaud, on élabore dorénavant une Expression no l sans sucres résiduels et une Expression no 2 adoucie par 4 grammes de sucres, émanations, l’une et l’autre, des vertus d’un cépage parti aux Amériques.
 
Peu de chances pourtant de retrouver ce « monstre » dans les filets de la multitude de carrelets, des cabanes de pêcheurs sur pilotis plantées au pied des falaises, qui font partie elles aussi du décor de Talmont, le troisième site le plus visité de la Charente-Maritime.
 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte