Un TER Paris-Royan menacé

Un TER Paris-Royan menacé. Président de la communauté d’agglomération Royan Atlantique (la Cara), Jean-Pierre Tallieu baptise « d’indiscrétionons bienveillantes » celles selon lesquelles le Conseil régional envisagerait de supprimer trois trains le matin entre Royan et Saintes, de meme que le dernier TER du soir en provenance de Paris, via Angouleme.

L’élu fait observer que Royan entame justement le chantier de sa gare multimodale et il releve ce paradoxe : la modernisation de la ligne ferroviaire Royan-Angouleme est inscrite au prochain contrat de plan.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte