Mercredi11DécembreSemaine 50 | Saint Daniel@Pleine lune

Marché De Royan

Marché de Royan

Ouvert toute l'année - Marché alimentaire - Marché central : - Du 1er lundi de juillet au dernier lundi d’août : tous les jours de 7h à 13h - Du mois de septembre à fin juin : du mardi au dimanche et jours fériés de 7h à 13h Lire la suite

CONFÉRENCE – L’AVIATION ÉLECTRIQUE

avion electrique

Le 28/11/2019 a 19h00 : Cinéma Le Lido, Place de la Gare – Communauté d’Agglomération Royan Atlantique : 05 86 87 00 20 – plateforme-entreprendre.com – Gratuit (réservation conseillée.
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Vues

SÉANCE D’INITIATION À LA MÉDITATION ET CALME MENTAL

avion electrique

Le 27/11/2019 de 8h75 a 11h00 : Hôtel Cordouan Thalazur, 6 bis allée des Rochers – Par François Granger – 05 46 39 96 96 – www.thalazur.fr – 36 €
Lire la suite

Marché De Saint-palais-sur-mer

Bourse aux jouets

Centre-ville (sous la halle et autour du marché couvert)
* Marché couvert : Tous les jours de 8h à 13h30
Lire la suite

Traduire



 
Merci de cliquez sur nos bannières SVP
 

Angoulême-Royan : électrification actée

Angoulême-Royan : électrification actéeAngoulême-Royan : électrification actée. e président du Conseil général Dominique Bussereau a annoncé, hier à l’assemblée générale de l’Association des maires de Charente-Maritime, que le premier volet du contrat de projet État-Région 2014-2020 avait été signé. Il comporte l’électrification de la ligne Angoulême-Cognac-Saintes-Saujon-Royan pour le passage des TGV à l’horizon 2020. « Les partenaires se sont aussi engagés sur l’éléctrification de la ligne entre Niort, Saint-Jean-d’Angély et Saintes », a ajouté l’élu.

En matière d’infrastructures routières, le contrat de projet prévoit notamment un désengorgement du trafic au niveau du rond-point de Diconche, à Saintes.

Ce contrat de projet paraît donc intéressant, encore faut-il le financer. C’est en substance la question que s’est posée Dominique Bussereau. « Là, les choses sont plus compliquées. Il n’y a pas de soucis pour la Région, le Département et les Communautés d’agglomération. En revanche, pour l’État, ça me semble plus problématique tant que l’écotaxe est en stand-by », confie t-il.

Autrement dit, l’écotaxe servirait à financer ces contrats de projet. Sans écotaxe, l’ancien ministre des Transports craint que l’État ait du mal à tenir ses engagements.

Art de Sudouest


Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte