Un bowling pour tous

Un bowling pour tousUn bowling pour tous. Sport roi aux États-Unis, il est souvent considéré en France comme un loisir que l’on pratique en famille. Pourtant, c’est aussi un véritable sport, qui demande adresse et concentration quand on veut aller au-delà du simple loisir. Ceux qui le pratiquent à haut niveau témoignent qu’il faut beaucoup de qualités pour «tirer son épingle du jeu».

C’est ce que les trois clubs charentais-maritimes de La Rochelle, Dolus-d Oléron et Meschers vont s’appliquer à démontrer pendant la Semaine du bowling organisée du 18 au 21 mai avec des initiations encadrées par des instructeurs diplômés.

Sport régi par des règles précises et strictes par la Fédération française de bowling et sport de quilles (FFBSQ), le bowling compte malgré tout pas loin de 12 000 licenciés qui participent à de nombreux tournois fédéraux et privés.

Comme tout sport, la discipline demande une bonne condition physique mais peut tout à fait se pratiquer jusqu’à un âge avancé.

Contrairement aux États-Unis, il n’y a pas de joueurs professionnels en France, ce qui n’empêche pas à certains joueurs français de briller dans les compétitions internationales.

La Semaine du bowling a pour objectif de promouvoir ce sport avec la priorité d’encourager la pratique dès le plus jeune âge et de former des jeunes dans les écoles de chaque club.

Pendant la semaine, toutes les parties seront à 2 euros, chaussures fournies.

Résumé art Denise Roz de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.