L’épreuve des élèves tailleurs de pierre

L'épreuve des élèves tailleurs de pierreL’épreuve des élèves tailleurs de pierre. « D’un parallélépipède de calcaire de Vilhonneur, et à l’aide d’un plan avec des cotes précises, réalisez une base de colonne – un élément de jambage – avec ses différentes moulures. L’ensemble devra être décoré du chiffre 43 gravé en « V ».

Tel pouvait être l’énoncé du sujet du concours des 43es Olympiades des métiers du bâtiment en Poitou-Charentes, section taille de pierre, qui s’est déroulé dans les ateliers du lycée professionnel de l’Atlantique, vendredi et samedi.

Entre-temps, les plâtriers, électriciens, carreleurs, miroitiers, peintres, maçons et charpentiers ont rivalisé de talents lors d’épreuves dans les quatre départements.

Neuf candidats étaient inscrits pour cette compétition un peu particulière, mais seulement sept étaient présents à l’appel.

Les deux autres venaient de Saintes et de Poitiers.

Le jury était présidé par Pierre Bouteiller, conseiller de l’enseignement technique.

De l’avis d’un professionnel, en l’occurrence Laurent Diet, enseignant en CAP de taille de pierre au lycée, la technique n’était pas particulièrement difficile.

Les sept candidats en lice ont effectivement transpiré sur leur bloc.

Car ce travail de précision est aussi une véritable épreuve physique… et aucun concurrent n’a pu terminer le travail dans le temps imparti.

Résumé art Didier Piganeau de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer