Elles ne me parlent pas des élections

Elles ne me parlent pas des électionsElles ne me parlent pas des élections. Quels résultats attendre du scrutin de demain ? À la sortie des urnes et, d’abord, à l’entrée des bureaux de vote… Car la question se pose, en effet, au sujet du taux de participation à ces élections municipales. D’autant plus que l’engouement ou l’intérêt, au moins, des Royannais, ne saute pas aux yeux.

À moins de mener une enquête d’opinion exhaustive en ville, on ne saura que demain, à 18 heures, si les électeurs se sont réellement sentis concernés par le scrutin auxquels ils sont traditionnellement le plus attachés.

Quelques coups de sonde placés de ci de là en ville, un constat inquiétant se dessine. Ah, mes clientes ne me parlent absolument de rien!

«À part avec un patient qui est directement concerné par son travail, pas un de mes patients n’aborde le sujet des élections», confirme le praticien. Frédéric habite à Saint-Palais-sur-Mer, mais assiste, perplexe, aux échanges plus aigres que doux entre deux des têtes de liste en lice.

L’un de ses «compatriotes» saint-palaisiens, Fabien, qui exerce aussi dans le milieu sanitaire, a tranché : la guéguerre les a presque dissuadés, son épouse et lui, d’accomplir leur devoir citoyen dimanche, «alors qu’ordinairement, nous avons à coeur de voter à chaque scrutin».

On penserait trouver au centre socioculturel un terreau favorable pour déceler un éventuel engouement pour les élections municipales. Le constat y est tout aussi mitigé.

David Chotard, né dans le quartier, en connaît bien ses habitants, les voit défiler, jeunes et moins jeunes, au centre, où il est animateur. Un jeune qui va voter pour la première fois et voulait savoir de quels partis ou sensibilités étaient les différents candidats.

Les adultes fréquentant le centre socioculturel, en revanche, n’ont pas fait du scrutin de demain leur principal sujet de conversation.

«Oh, s’il pleut, plutôt qu’aller à la pêche, les gens resteront chez eux à faire des crêpes», plaisante Christine l’esthéticienne.

Résumé art Ronan Chérel de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer